Showing 70 results

Archival description
Lithographies religieuses et autres French
Print preview View:

Lithographie croix, coeur sacré et Sainte Couronne

Translittération : « Jerusalem »; « Ex Olivis Gethsemani » « Tetigit SS. Sep. D.N.J.C. »

Au centre de la lithographie, il y a la croix. Au bas de la croix, nous pouvons voir se qui représente le cœur sacré. À l’intersection de la croix, il y a la Sainte couronne en arrière-plan.

Certificat de Première communion

Translittération : « Souvenir précieux à l’âme fidèle » ; « Hypolite J LeBLanc à fait sa 1ère Communion dans l’Église de Memramcook le 29 juin 1890 et été confirmé le mois août 1891 agée de 10 ans »; « L. Turgis Édit r Paris » ; « PL.111 » ; « 60, Rue des Écoles » ; « Imp_ Chassagnol,23 r, des Carmes, Paris. »
Description : C’est un certificat de Première communion d’Hyppolite Leblanc qui contient quatre images dont l’une est beaucoup plus grosse que les autres. Nous pouvons y voir une étape des cérémonies religieuses catholique. Les images sont stratégiquement mises dans un décor religieux. Dans ce décor, nous pouvons identifier deux colonnes avec des fleurs. Il y a aussi un arc qui relie les deux colonnes. Au-dessus de cet arc, nous pouvons identifier le calice avec du blé et des raisins.

Enveloppe avec l'entête de St. Clemens Parish

Translittération : « 10 » ; « Feb 23 1947 »; « St. Clement’s Parish »; « Port Elgin, N.B. » ; « Au nom du sacré cœur » ; « Weekly Offering. For the good works of my Parish »; « Name…………… » ; « Address……………. » ; « Amount ………………… »
Description: Enveloppe avec l’entête de St. Clemens Parish, Port Elgin, N.B.

Enveloppe de quête

Translittération : « 1963 » ; « 115 »; « July »; « Église Ste-Anne » ; « Ste-Anne, Kent. N.B. »; « Pour notre église » ; « Montant $ …………… » ; « ‘’Si tu as beaucoup de biens donne largement si tu en as peu, aie soin de partager même ce peu de bon cœur.’’ »; « Dîmes » ; « ‘’Droits et Dimes tu paiers à l’Église, fidêlement.’’ ».

Scapulaires comprenant des prières

Translittération : « Sacred Heart of Jesus save us. Immaculate Heart of Mary protect us. » ; « O Mary! Conceived without sin. Pray for us who have recourse to thee. » ; « 100 Days »
Description : Il s’agit de deux scapulaires comprenant des prières sur des carrés de laine. Les images sont liées ensemble par un fil de laine tressé. Sur une image, il y a deux sacrés cœurs. Au-dessus, il y a un M rattacher à une croix qui rayonne. Le tout est dans un ovale. Sur l’autre image, il y a la Sainte Marie qui rayonne. L’image de Marie est dans un ovale.

Image d'une croix, la Sainte couronne et une feuille

Translittération : « Jerusalem » ; « Ex Olivis Gethmani »

Au centre de la lithographie, il y a une croix. À la base de la croix, il y a une feuille. Nous pouvons identifier un rayon autour la moitié du haut de la croix. Vers l’intersection de la croix, il y a la Sainte couronne.

Lithographie mémoire de R.P. Alfred Roy, C.S.C

Image 1987-58-a recto
Translittération : « À la douce mémoire du R.P. Alfred Roy, C.S.C. » ; « 1850-1934 » ; « ‘’Benefaciendo pertransiit’’… ‘’Il a vécu en semant des bienfaits. ‘’ (Act.10, 38) R.I.P. »
Description : Il s’agit d’une lithographie pour mémoriser R.P. Alfred Roy, C.S.C., sa photo est au centre.

Image 1987-58-au verso
Translittération : « Né à St-Laurent près Montréal, le 25 octobre 1850. Entra chez les religieux de Ste-Croix le 30 septembre 1871 et fit profession perpétuelle le 9 décembre 1872, ordonné prêtre à Memramcook le 21 août 1875. Successivement professeur, préfet de discipline, des études et économe au collège de Memramcook (1872-1894), co-fondateur des Petites Sœurs de la Sainte-Famille. Supérieur du collège St-Laurent (1894-1896), supérieur du collège de Memramcook (1896-1904) et cure de la paroisse (1896-1918) avec dessertes de Dorchester, Sackville et Lourdes dont il construisit les églises, supérieur provincial du Canada et recteur de l’oratoire St-Joseph du Mont-Royal (1918-1925), assistant-supérieur général de la Congrégation de Ste-Croix à l’université Notre-Dame, Indiana, (1925-1934), en repos au collège de St-Laurent, son Alma Mater, où il mourut pieusement le 10 mars 1934.
J.E. Livernois, Limitée, Québec. »
Description : Au-dessus du texte, il y a une croix entourée de rayons.

Image religieuse de moines qui pris à l'Autel

Image religieuse 1972-18-92-b recto
Translittération : « Subasio la lui cédèrent formellement à la condition qu’elle serait Caput et Mater de son (…) accepta avec plaisir, s’y établit définitivement avec ses compagnons et, par reconnaissance, fit l’hommage annuel d’un panier de poissions au Bénédictins. St. François aimait singulièrement N.-D.- des- Anges, parce qu’il lui avait été révélé que Marie l’aime d’une affection spéciale entre tous sanctuaires dédiés en son honneur. Aussi en maintes circonstances, il recommanda à ses enfants d’en avoir toujours le plus grand soin et de ne jamais l’abandonner. Dans ce sanctuaire, il fonda l’Ordre des Clarisses (1212) en donnant le voile a Ste-Claire et c’est là aussi qu’il résolut d’institue (…) Tiers-Ordre. C’est encore là que N.S.J.-C. entouré d’une multitude d’Ange d’Anges, accorda à St. François, à l’intercession de Marie-Immaculée, la célèbre Indulgence de la Portioncule, qu’on peut, chaque année, même l’année sainte, y gagner toties quoties à partir des Vêpres le 1 août jusqu’au soir du 2 août. Enfin, c’est à N.-D.- des Anges que le Patriarche Séraphique a voulu mourir. –
En 1569, S. Pie V enclava la Portioncule dans une grande Basilique dont coupole la recouvre comme d’un manteau royal. Cette insigne Basilique renferme aussi la cellule transformée en chapelle, où est mort St. François, le 4 Oct. 1226.- Prêt du jardin des rosiers miraculeux, un 3e Sanctuaire, nommé Chapelle-des Roses, a été élevé (…) Bonaventure et S. Bernardin de Sienne, sur l’emplacement de la cabane habitée d’ordinaire par (…) – Les fidèles qui ont le bonheur de visiter la Portioncule, qui est le quatrième des lieux de pèlerinages célèbres dans le monde catholique, font la douce expérience de la vérité de ces paroles du Séraphin d’Assise : « Ce lieu est saint; qui y prie avec ferveur obtiendra toujours ce qu’il aura demandé. » N.B. Pour obtenir ce Souvenir, s’adresser au Rév. Père Santuarista O.F.M. à Ste Marie des Anfes, près Assise, Italie. Au profit d’une bonne œuvre. »
« St.François obtient l’Indulfence de la Portioncule » ; « Souvenirs de la Portioncule ou de Notre-Dame-des-Andes près Assise »
Description : La première ‘page’ s’agit d’un texte dont nous avons transcrit dans la translittération. De l’autre ‘page’, nous avons une image de type … Nous pouvons des moines qui pris à l’Autel. L’image se marge aux cieux qu’on peut y identifier Jésus et la vierge Marie au centre illuminé et entouré d’anges.

Image religieuse 1972-18-92-b Verso
Translittération : « Des Rosiers Miraculeux de ST.Francois D’assise » ;
« Pour triompher du démon qui le tentait de diminuer ses austérités, St. François se roula dans des buissons épineux jusqu’à ce que son corps fut tout couvert de sang. Soudain, une splendeur céleste l’environne, les ronces disparaissent faisant place à de merveilleux rosiers, des Anges le conduisent à la Portioncule où N.S.J.-C. lui accorde la grande Indulgence. Ces rosiers, depuis lors sans épines, ont les feuilles come tachetées de sang et fleurissent au mois de Mai. On peut les voir à Notre-Dame-des-Anges, berceau de tout l’Ordre Séraphique. Ce sanctuaire se trouve dans le village de Ste. Marie des Anges, tout près la gare d’Assise. Italie. » ;
« De la Sainte Chapelle de la Portioncule Berceau de l’Ordre … » ;
« De la chaire d’où St. François et les 7 Évêques ont publié l’Indulgence de la Portioncule. De la Porte de la cellule où est mort St. François, 4 Octobre 1226. »
« Sous le Pontificat du Pape Libère (352-357), quatre ermites de Terre Sainte construisirent la Ste Chapelle de la Portioncule. Ils y déposèrent une relique du tombeau de la T. Ste Vierge que leur avait remise S. Cyrille Patriarche de Jérusalem, et pour cette raison ils la dédièrent à Ste Marie de la Vallée de Josaphat. Cette chapelle est appelée plus communément, Ste Marie de la Portioneule’’ (petite portion, parcelle). Bientôt les grâces extraordinaires qu’on y obtint la rendi… et, à cause de fréquentes apparitions d’esprits célestes, elle fut désignée sous le nom de Notre-Dame, ou Ste-Marie des-Anges. Au VIe siècle elle devint la propriété du glorieux Patriarche St. Benoit, qi la fit restaurer. Vers la fun du XIIe siècle, la noble Dame Pica y obtint la grâce de devenir Mère de St. François d’Assise. Plus tard celui-ci la répara de ses propres mains, y reçut sa vocation et y fonda l’Ordre des Frères-Mineurs. Peu après l’abbé et les moines Bénédictins du Mont -»
Description : Il s’agit d’une page de texte de prière.

Results 1 to 10 of 70